Bricolage

Une écoconstruction pour amphibiens et invertébrés au zoo de Thoiry

Pari réussi pour le zoo de Thoiry avec la construction en ossature bois de son arche destinée aux bêtes. Les contraintes liées aux conditions de température et d’hygrométrie imposées par les animaux, le désir d’avoir un bâtiment 100 % écologique et le classement de la zone « site pittoresque, tout cela n’était pourtant pas gagné d’avance.

Un cahier des charges contraignant

L’architecte avait plusieurs défis à relever. Le premier était évidemment de créer un bâtiment avec une assez bonne inertie pour offrir les conditions optimales aux animaux.

Le bâtiment devait donc être conçu pour protéger les animaux de la chaleur et sans aucun pont thermique pour éviter les déperditions de chauffage par temps froid.

Le deuxième défi était de construire un bâtiment inspiré de l’arche de Noé et le troisième de respecter le choix de la direction du zoo d’avoir une écoconstruction.

Si l’ossature bois s’est rapidement imposée pour la structure, le problème de l’isolation se posait. Prévue initialement en paille, le choix s’est finalement tourné vers le béton de chanvre, un mélange de fibres de chanvre et de chaux aérienne. C’était en fait l’isolant idéal, puisque naturel, sain, avec une excellente résistance thermique, une très bonne inertie et des capacités de régulation de l’hygrométrie.

Une écoconstruction dans les moindres détails

Il restait à régler le problème du chauffage l’hiver et de surchauffe en cas de canicule. Si les risques de canicule n’ont pu être réglés autrement que par l’installation de la climatisation, elle ne marchera toutefois qu’occasionnellement. Pour le reste du temps, l’humidité est régulée par une VMC double flux et un simple flux, quant au chauffage principal, il se compose d’un plancher chauffant alimenté par biométhane produit directement au parc zoologique avec les excréments des animaux.

Et enfin, pour éviter toute déperdition de chaleur par la toiture, le choix s’est fixé sur la solution la plus efficace puisqu’elle régule aussi la température en cas de fortes chaleurs : la végétalisation de toit qui consiste en une plantation de plantes grasses recouvrant toute la toiture.

Un design de bâtiment original

Le choix de l’arche de Noé pour l’inspiration du bâtiment a finalement donné un résultat, là aussi, bien réussi. L’architecte a créé un bâtiment central aux formes arrondies entouré d’une coque en bois surgissant du sol. Et pour parachever le tout, le paysagiste a créé des vagues de terre autour d’un effet des plus saisissants.

admin
the authoradmin