Entreprises

Sous-traitance du transport : une option avantageuse ?

Pour des raisons organisationnelles, déléguer le service de livraison des marchandises est devenu une pratique qui se démocratise de plus en plus au sein des entreprises, quelle que soit leur taille. Toutefois, il est primordial de bien choisir le sous-traitant avec qui collaborer. Comment faire ? Quels sont les plus et les moins de la sous-traitance du transport ? Éléments de réponse.

Sous-traitance dans le transport : de quoi s’agit-il ?

La sous-traitance est un mode opératoire qui consiste à mandater un prestataire appelé « sous-traitant » pour se charger d’une partie ou de l’intégralité des tâches qui doivent être réalisées par le donneur d’ordre. Le recours à ce procédé peut être régulier ou ponctuel en cas d’imprévu ou de pic d’activités.

Dans le cas de la sous-traitance des activités de transport routier, le sous-traitant s’occupe d’une partie ou de toutes les étapes d’expédition de marchandises. Il peut aussi être amené à établir les formalités administratives ainsi que les documents de transport et de douane.

Les atouts de la sous-traitance du transport de marchandises

Sous-traiter le transport offre son lot d’avantages comme :

– Profiter de l’expertise d’un véritable spécialiste
Les compétences et l’expérience du prestataire externe constituent un gage de réussite du projet.

– Bénéficier d’un service flexible
Le sous-traitant peut être sollicité pour gérer une augmentation temporaire d’activités ou pour terminer rapidement une prestation.

– Convertir les coûts fixes en coûts variables
Le donneur d’ordre peut s’alléger des frais liés au transport de marchandises, et ce, quelle que soit la quantité de produits à expédier.

– Se focaliser sur le développement de son entreprise
La sous-traitance permet à l’entreprise de se concentrer sur les tâches à forte valeur ajoutée.

Quid des désavantages ?

La sous-traitance présente également des inconvénients sur quelques points :

– Le budget
Sous-traiter la logistique nécessite un budget assez conséquent.

– La confiance
Difficile de ne pas se méfier du sous-traitant qui aura désormais accès aux marchandises et au stock. Heureusement, le contrat et les outils de traçabilité sont là pour éviter les mauvaises surprises.

– La notoriété
En fonction de la qualité de son service, le sous-traitant reflètera une bonne ou mauvaise image de l’entreprise.

Conseils pour choisir un sous-traitant

Pour éviter d’entacher la réputation de l’entreprise, il est important de bien choisir le sous-traitant avec qui collaborer. Voici les critères à considérer :
– La qualité de son travail
– La réactivité du sous-traitant
– La santé financière de son entreprise

admin
the authoradmin