Immobilier

Prêt immobilier : quelques conseils pour réussir sa négociation

Bien que le recours à une agence spécialisée dans le courtage soit la meilleure solution, si vous projetez de signer un contrat de prêt immobilier, vous pouvez négocier vous-même votre crédit. Voici quelques conseils pour réussir vos négociations.

Apportez un soin particulier à votre dossier

Soigner son dossier bancaire, c’est tout mettre en œuvre pour que votre profil cadre avec celui du « bon client ». Vos relevés bancaires des trois derniers mois doivent être irréprochables. Autrement dit, ils doivent permettre de dire que vous êtes solvable. Il n’est pas recommandé de présenter un relevé retraçant un découvert.

Mettez en avant également vos apports personnels en listant une partie de vos épargnes. Ayez toujours en tête que vous devez disposer d’un capital représentant les 10 % du coût de l’immeuble que vous comptez acheter pour pouvoir couvrir les frais de notaire, de constitution du dossier bancaire, etc.

Consultez votre banque avant toute autre institution de crédit

Avant de vous renseigner auprès d’autres établissements de crédit, il est recommandé de vous informer auprès de votre banque. Elle évaluera votre capacité d’emprunt qui dépend de votre taux d’endettement prévisionnel.

Après, elle vous précisera les possibilités qui s’offriront à vous. N’hésitez pas à confirmer auprès de votre banque que vous allez sonder les banques concurrentes. De cette manière, elle reconsidèrera son offre.

Pour comparer les offres de crédit, l’idéal serait de contacter quatre différentes banques. Demandez-leur de procéder à une simulation.

Le taux n’est pas un élément déterminant

Il existe deux taux différents, lorsque vous souscrivez à une offre de prêt immobilier : le TAEG ou taux annuel effectif global et le taux d’emprunt. Ces deux taux doivent être prévus dans le contrat. Une convention de crédit doit également prévoir deux clauses : celle de la modulation des échéances et celle qui prévoit l’absence d’indemnités de remboursement anticipé.

Tout comme vous pouvez négocier le taux de votre crédit, vous avez également la possibilité de négocier l’assurance emprunteur.

Déterminez quelles contreparties vous allez accepter

Il existe, dans le cadre d’un contrat de prêt immobilier, des contreparties pouvant faire l’objet de négociation. Découvrez-les et mettez-les à votre profit afin que vous puissiez améliorer vos conditions de prêts.

Pensez également à souscrire des prêts complémentaires qui sont disponibles à un taux intéressant. Dans tous les cas, ne vous précipitez jamais. Prenez le temps pour négocier votre crédit immobilier.

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire