Vie pratique

Astuces pour bien lacer ses Chaussures de Sport

Une envie de se mettre au sport? Mettez toutes les chances de vos côtés et chaussez les meilleures paires. En effet, sachez que la morphologie des pieds varie d’une personne à une autre, il est donc essentiel de définir le type de foulée qui vous correspond pour que vos pieds se sentent à l’aise lors de vos mouvements.

 

Voici des conseils pour bien choisir son running :                                                                                                                     

 

    Découvrez votre type de foulée

Utilisez vos paires usées pour déterminer le type de foulée qui vous correspond. Posez-les sur une surface plate et identifiez l’usure de votre semelle, si cette dernière est usée sur l’intérieur, vous êtes du type “pronateur”, et si elle présente des usures sur  l’extérieur, vous êtes ce que les spécialistes qualifient de “supinateur”. Enfin, si vous découvrez que votre semelle est usée sur tout son ensemble, vous avez une foulée dite “universelle”.

   Prenez la bonne pointure

En effet,  en courant, les pieds se déplacent de quelques millimètres, voire d’un centimètre, donc il faut une certaine marge pour éviter des douleurs au niveau des orteils. Les chaussures trop justes ou trop serrées sont donc à bannir.

Le choix des chaussures est une chose, mais la manière dont on les lace en est une autre. Sachez qu’un bon laçage permet de prévenir contre les blessures et les mauvais mouvements.

 Pour les pieds larges

Pour les personnes qui ont les pieds larges, il existe deux façons efficaces pour lacer ses chaussures: la première consiste à lacer les chaussures de manière à ce que le lacet passe dans les trous les plus proches de la languette (dans le cas ou la chaussure comporte deux oeillets cote à côté) cela permet d’espacer vos pieds.  Dans le cas ou la chaussure ne présente pas un double oeillet, procéder de la façon suivante: croisez les lacets dans un premier temps, puis entre le deuxième et troisième trou, gardez-le sur un même coté, cela permettra moins de croisements  et donc moins de pression sur les pieds.

 

 Laçage pour les pieds étroits

Par contre, si vous avez les pieds étroits et que votre running comporte un alignement à deux oeillets, le mieux est de faire passer le lacet dans le trou le plus éloigné de la languette. Et si vous chaussez  une chaussure avec un oeillet de chaque côté, optez pour le “lace lock”: c’est à dire croisez une première fois vos lacets, puis, du 2e au 3e trou, gardez le lacet du même coté en le faisant passer dans le “verrou” pour maintenir encore plus votre pied. Celà permet d’éviter que votre talon ne glisse durant vos mouvements.

Pour les talons fins

Pour vous qui avez les talons assez fins et craignez qu’il  ne bouge dans votre chaussure, ceci est la meilleure laçage pour y remédier. Croisez vos lacets de basket jusqu’en haut, puis entre l’avant-dernier et le dernier trou, gardez le lacet sur un même côté en le faisant passer dans le verrou, de cette façon vous limitez le déplacement de votre talon dans la chaussure qui est le garant d’un meilleur confort.

Comment protéger les orteils fragiles.

Lorsque vous courez, c’est surtout les orteils qui en paye le prix fort dû au frottement avec la chaussure, pour limiter ce problème, le mieux serait d’adopter le laçage de la manière suivante: passer le lacet du premier trou jusau’au dernier trou du coté opposé puis faites en sorte que l’autre lacet serpente la chaussure, ainsi vos orteils seront plus libres. Ce type de laçage permet également de prévenir contre les hématomes sous-unguéal, mais est aussi efficace si vous avez les pieds douloureux, car il permet moins de pression sur les pieds c’est-à-dire moins de frottement, qui est à l’origine des ampoules et des cors.

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire