Auto moto

À quel moment faut-il entrer en contact avec un avocat expert en droit routier ?

Un avocat en droit routier est un spécialiste Code de la route qui a pour principale tâche de défendre les automobilistes et les motards en cas de perte points avocat. Vous pouvez compter sur un avocat contester contravention si vous rencontrez des difficultés avec votre « carte rose » ou s’il y a eu lieu une infraction ayant causé un retrait de points. Son intervention est particulièrement nécessaire si vous vous êtes fait convoquer au tribunal. Ainsi, vous aurez un appui de taille pour votre comparution à l’audience ainsi que pour faire face aux juridictions administratives et judiciaires.

 

Suite à une invalidation de permis

 

Zoom sur le référé suspension

 

Le référé suspension est un accord de suspension du courrier 48 SI ou de la décision d’invalidation du permis pour perte totale des points. Il concerne les professionnels de la conduite tels que les chauffeurs de taxis ou encore les chauffeurs routiers qui, ont besoin du permis de conduire pour mener à bien leurs activités professionnelles. Grâce à cet accord, ces travailleurs de la route peuvent toujours conduire le temps que le juge administratif décide dans le cadre d’un recours après annulation (recours contentieux).

 

Lettre 48 SI et stage de récupération de points

 

Tout conducteur qui a épuisé tout son stock de points peut suivre un stage de récupération de points avant la réception de la lettre 48 SI transférée par courrier recommandé par le ministère de l’intérieur.

 

Grâce à ce stage, il est possible d’obtenir 4 nouveaux points avant l’invalidation ou l’annulation administrative de permis officielle.

 

Le cas échéant, l’avocat entame des procédures comme un recours amiable auprès du fichier national des permis de conduire ou un recours contentieux auprès du tribunal administratif pour demander l’annulation de la décision d’invalidation du permis.

 

Annulation de permis judiciaire

 

Elle est décidée par le juge et est définitive. Aucune issue de secours n’est possible. Par ailleurs, cette annulation dure entre 3 et 10 ans en cas de récidive. Le seul pouvoir de l’avocat face à cette situation est la recherche de vice de procédure, la réduction de la durée d’interdiction ou encore le fait de faire appel de la décision du permis annulé. L’avocat peut vous dénicher des vices de procédure avant la comparution au tribunal et défend de la manière la plus juste votre cause pour que le juge prononce une relaxe.

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire